Vous êtes ici

Offres d'emplois

17 octobre, 2016

Gestionnaire régional, région de Territoires du nord-ouest

Tâches

Consulter les hauts fonctionnaires de clients comme gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, Affaires autochtones, Parcs Canada et Premières Nations en vue de déterminer leurs besoins en matière d’arpentage et leur expliquer les produits et services qui leur sont offerts par la Direction de l’Arpenteur général ou par son entremise. Investiguer et effectuer des recherches (sur le terrain ou au bureau) sur les projets d’arpentage des clients en vue d’en déterminer les besoins, la nature ainsi que la somme de travail nécessaire, et de préparer les propositions de projets liés au cadastre, y compris les échéanciers, les livrables, les coûts et les méthodes de réalisation. Préparer les demandes de propositions (DP) comportant des caractéristiques techniques détaillées, élaborer les critères d’évaluation et évaluer les soumissions, et formuler des recommandations si plusieurs offres sont présentées par les soumissionnaires. Exécuter ou diriger le suivi des progrès de chaque projet, y compris les inspections sur place, présenter des rapports aux clients, négocier un accord sur les modifications aux modalités du projet, examiner les renvois de contrat pour non-conformité aux modalités du contrat, et recommander les paiements. Négocier des protocoles d’entente avec les clients pour la fourniture de services d’arpentage, expliquer en détail les produits et services particuliers à fournir, et présenter l’entente proposée à l’arpenteur général adjoint pour examen. Émettre des instructions d’arpentage et approuver les plans d’arpentage conformément aux lois et accords en vigueur. Prodiguer des conseils professionnels en matière d’arpentage aux clients, aux arpenteurs, aux avocats et à d’autres personnes sur l’arpentage des terres du Canada et les systèmes provinciaux, sur les pratiques d’arpentage d’hier et d’aujourd’hui, et sur l’interprétation des données d’arpentage dans la résolution des litiges de frontière, ce qui comprend la visite des sites faisant l’objet d’une intrusion ou d’un litige, et proposer des solutions aux parties intéressées. Transmettre de l’information aux clients sur les processus d’arpentage et recommander des plans d’action visant à faciliter l’acquisition, la disposition et la mise en valeur des terres du Canada et à régir les divers aspects de la gestion des terres. Assurer la liaison avec d’autres organismes gouvernementaux concernant le contenu et la production de descriptions officielles en vue de leur utilisation dans des décrets visant à créer ou à modifier l’étendue des terres du Canada.

Pour plus d'informations SVP cliquez ici.


16 juin 2016

Occasion de servir le public – Ressources Naturelles Canada, Gouvernement du Canada

Représentant du public au Conseil de l’Association des arpenteurs des terres du Canada

L’Association des arpenteurs des terres du Canada est responsable de la réglementation des pratiques d’arpentage cadastral, ou arpentage, sur les terres du Canada et dans les Territoires. Elle se charge notamment de l’admission à la profession, des mesures disciplinaires à imposer aux praticiens et de l’administration et l’application du Règlement sur les arpenteurs des terres du Canada pris en application de la Loi sur les arpenteurs des terres du Canada.

Les terres du Canada comprennent les terres autochtones identifiées dans la Loi sur l’arpentage des terres du Canada, les parcs nationaux, les terres submergées du Canada situées sous les océans, et toutes les terres publiques au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.

L’organe dirigeant de l’Association est un conseil composé de six arpenteurs des terres du Canada élus par les membres, de l’arpenteur général des terres du Canada, et de deux représentants du public qui sont nommés par le ministre des Ressources naturelles, en consultation avec l’Association. 

Les intéressés sont invités à postuler un poste de représentant du public au Conseil. Le mandat d’une durée de trois ans, selon bon plaisir, est renouvelable.  Des frais de déplacement raisonnables et une rétribution de 7 500 $ (en révision) sont versés.

En qualité de représentant du public, vous participerez à toutes les délibérations et décisions du Conseil et siégerez au comité des plaintes ou au comité de discipline. Le Conseil tient des conférences vidéo ou téléphoniques aux trois semaines environ et se réunit deux fois l’an à un endroit à déterminer au Canada.

Le titulaire du poste représente le public dans les délibérations du Conseil et des comités.  Il n’est pas nécessaire d’avoir un domaine d’expertise particulier; mais une expérience des associations professionnelles, une connaissance de base des dossiers liés aux Autochtones et aux terres, et la représentation des intérêts du public dans des organes dirigeants, seraient un atout.

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des candidats au moment de les évaluer pour ce poste. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre expression d’intérêt votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité de vous exprimer dans cette langue. La préférence pourrait être accordée aux candidats qui appartiennent à l’un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et membres de minorités visibles. 

Si le défi vous intéresse, veuillez transmettre votre CV accompagné d’une lettre de recommandation d’une personne occupant un poste de responsabilité au sein d’un organisme communautaire ou sans but lucratif d’ici le 8 juillet 2016 à 

Jean Gagnon, Arpenteur général délégué RCN-Est, SST/GC-DAG/DEC

588, rue Booth, 2e étage, pièce 211, Ottawa, ON Canada  K1A 0Y7

Téléphone: (343) 292-6642

Courriel: jean.gagnon@canada.ca